Les
consultations

Pendant les consultations, le cadre garantit la neutralité, le respect, la bienveillance et le secret professionnel. Vous pouvez évoquer tout ce qui pose problème, vous questionne et vous fait souffrir.
La durée et les modalités de la prise en charge sont évaluées au cas par cas.

Qui vient
consulter ?

Mon cabinet

Des femmes, des hommes, des adolescents, des enfants qui souffrent.
Il y a mille et une façons de dire « ça ne va pas ». Vous venez consulter, vous vous questionnez sur ce qui vous arrive.

Y a t’il de bons et mauvais motifs de consultation ?
Là n’est pas la question, car ce n’est pas la nature de l’épreuve que l’on traverse qui détermine si l’on doit consulter ou pas, mais plutôt la manière dont on la ressent.
Le sentiment d’être bloqué, d’être submergé par une émotion ou un fonctionnement invalidant, et de ne plus avoir les ressources pour aller mieux sont des indicateurs sérieux qui peuvent plaider en faveur d’une démarche thérapeutique.
Les deux questions que chacun peut se poser :
« Pourquoi c’est arrivé ? » et aujourd’hui « Comment puis- je aller mieux ? ».

Les
adultes

Il y a des hommes, des femmes, qui ne parviennent pas à reprendre le dessus après :

  • un événement douloureux
  • une séparation
  • un deuil
  • un accident
  • un licenciement
  • ceux qui échouent à nouer des relations satisfaisantes…
  • ceux qui ne supportent plus l’angoisse, la dépression, les symptômes physiques sans fondement organique, ou les symptômes psychiques (pensées obsédantes, actes irrépressibles, phobies…) qui hantent leur vie.
  • le manque d’estime de soi
Ces femmes et ces hommes sont à la recherche d’un lieu d’accueil bienveillant, d’écoute respectueuse et d’échanges.

Les
enfants

Pourquoi venir consulter pour son enfant ?

Livres pour enfants sur une étagère

Vous avez remarqué un changement soudain :

  • il est devenu triste
  • il semble anxieux
  • il refait « pipi » au lit
  • il n’a plus d’appétit
  • il rencontre plus de problème pour s’endormir que d’habitude…

Un enfant peut avoir également besoin d’un espace de parole dans des situations particulières qu’il doit traverser, comme des événements familiaux :

  • la séparation de ses parents
  • un deuil
  • la naissance d’un autre enfant
  • un déménagement…

Bien souvent le tout-petit exprime son malaise par des manifestations somatiques :

  • vomissements répétés
  • régurgitations

Vous rencontrez des problèmes liés à l’éducation de celui-ci, que ce soit chez vous ou à l’école, et souhaitez venir en parler.

Il arrive également que l’enfant se sente mal, ait perdu confiance en lui et souhaite venir en parler à un adulte distinct de son entourage.

Il s’agit pour le psychologue de tenter de comprendre la difficulté actuelle de l’enfant, ce qu’il tente de signifier et que lui même ignore.

Comment se passe la consultation avec un enfant ?

La première consultation se déroule avec au moins l’un des parents.

Comme avec les plus grands, la rencontre avec un enfant est une rencontre de paroles, mais cette dernière est souvent guidée par des médiateurs afin de faciliter l’échange avec le petit sujet, ce dernier peut être trop jeune, trop timide ou trop inhibé pour s’exprimer avec des mots.

Le jeu, les dessins, les échanges plus informels permettent donc aux enfants d’exprimer leurs difficultés, leur souffrance, les angoisses qui les envahissent.

J’observe, participe au jeu, commente les dessins de l’enfant en lui proposant des mots pour nommer ce qu’il repère.

Ce travail de symbolisation lui permet d’avancer et de mieux comprendre ce qui lui arrive, quand ses comportements inquiètent son entourage.

Dans la plupart des cas, quelques séances suffisent pour comprendre les motivations et les raisons expliquant les actes des enfants.
Il est très important que les parents soient partie prenante dans ce travail avec l’enfant.

Enfant dans les bras d'un parent

Les
adolescents

Vous pouvez consulter pour de nombreuses raisons.

La consultation psychologique pour adolescents

Parce que vous vous sentez perdu, submergé par des émotions que vous ne comprenez pas toujours :

  • vous vous sentez triste
  • vous vous sentez nerveux, angoissé…
  • vous vous sentez mal sans trop savoir pourquoi et ressentez l’urgence à venir en parler à quelqu’un qui vous écoutera
  • vous êtes en conflit avec vos parents
  • vous avez du mal à nouer des relations avec les filles et les garçons de votre âge, les gens en général…
  • vous vous inquiétez pour votre avenir
  • vous vous posez beaucoup de questions sur, qui vous êtes et qui vous allez devenir…
  • vous avez des idées noires
  • vous avez des comportements à risque,
  • vous vivez un événement difficile ou douloureux qui vous paraît insurmontable (deuil, séparation des parents, choix à faire, rupture amoureuse…)

Tout changement brusque doit interroger :

  • retrait, désintérêt vis à vis du groupe de copains ou au contraire sur-investissement au détriment de tout le reste
  • baisse importante des résultats scolaires
  • perte d’appétit ou boulimie